Mireille ROTTMAN

1931-1944 | Naissance: | Arrestation: | Résidence: ,

Cette biographie est extraite du travail réalisé par les élèves de Seconde puis 1ère ASSP du LPP Simone Dounon  58200 Cosne  Cours sur Loire, sous la direction de Mme Marie-Line Gauthier, leur professeur d’Histoire-géographie et de Français. Ce travail concernait Mireille et sa mère, Sarah dite Suzanne.

 

Mireille Rottman née le 7 septembre 1931 à Paris , arrêtée à Bourges (18) et décédée le 5 Août 1944 à Auschwitz

 

 

 

Les visages de Sarah et Mireille ont très vite été trouvés sur le site du Mémorial de la Shoah. La mère et la fille étaient toujours présentes dans la salle de classe. Elles vivaient avec nous. Nous avons retrouvé le frère de Sarah : Albert Rottman et nous avons pu lui parler par téléphone. Ce fut un moment très émouvant. Il n’habitait pas très loin du lycée, à une heure de route dans l’Yonne. Nous espérions pouvoir le rencontrer mais ce fut impossible pour des raisons de santé. Par contre, Mme Soirat, fille d’Albert et nièce de Sarah est venue jusqu’à nous. Elle a pu nous en dire davantage sur sa tante. Cependant cette histoire familiale avait longtemps été niée par ses parents et certaines zones d’ombres subsistaient.

50776-ROTTMAN_Sarah_et_parents_archives_familiales_1924


Avant la guerre

La famille Rottman était composée de :

Anna Mintz, épouse Rottman couturière, (Elle venait de Riga (Lettonie) pour fuir les pogroms. Elle avait déjà eu deux fils en Angleterre avec son 1er mari, l’un d’eux a péri sur le Titanic.

Froïm Rottman,  maroquinier et leurs enfants : Henriette (née en 18), Simone ( née en 21), Sarah( née en 14) et Albert (né en 24)

La famille a vécu 23 rue vieille du temple comme l’atteste l’acte de naissance de Sarah.

50776-ROTTMAN_Sarah_acte_de_naissance

Les photos de Sarah enfant fournies par Mme Soirat la montrent en communiante  mais sans livre de messe à la main.

50776-ROTTMAN_Sarah_en_communiante

La famille ne pratiquait pas la religion juive et Sarah se faisait appeler Suzanne. Prénom que l’on retrouve sur sa carte d’identité de famille nombreuse :

50776-ROTTMAN_Sarah_carte_famille_nombreuse

Elle a dû fréquenter une des maisons d’éducation de la légion d’honneur ou tout simplement porter la décoration d’un parent pour une photographie.

50776-ROTTMAN_Sarah_médaillée

Il s’agit de la médaille d’un chevalier de la légion d’honneur mais nous n’avons pas retrouvé qui l’avait reçue dans la famille. Nous savons que le père a été blessé et gazé durant la première Guerre Mondiale.

Nous avons été frappés par la beauté de Sarah, son allure. Elle respirait la vie. Le reçu de fouille à Drancy dresse la triste liste de ce qu’elle portait sur elle.

Reçu N° 24684 : – 7000 francs  – une montre bracelet  -une broche  – une médaille  – deux bagues dont l’une avec pierre.

Cette élégance s’expliquait par le fait qu’elle était couturière comme sa mère.

Une photographie prise à l’occasion de la Sainte Catherine la montre avec ses amis, costumée pour l’occasion (Elle avait donc au moins 25 ans et était déjà maman). Elle aurait pu être prise le 25 Novembre 1939 au début du conflit). Son chapeau arbore des ciseaux de couturière.

50776-ROTTMAN_Sarah_Ste_Catherine

Mireille

Sarah habite alors au 137 boulevard de l’Hôpital, à Paris. Sarah est fille mère, ce qui était une situation peu enviable à l’époque.

Pourtant la mère et la fille posent avec les autres femmes de la famille, ce qui montre qu’elles entretenaient de bonnes relations.

50776-ROTTMAN_Sarah_cartes_postales_en_compagnie

Durant l’occupation, Sarah/Suzanne et sa fille ont vécu à Bourges.

Albert, son frère engagé dans la Résistance sur Chateauroux  et Saint-Amand Montrond lui rendait visite régulièrement. Peut-être est-ce là que cette photo a été prise.

50776-ROTTMAN_Sarah_et_Mireille_campagne_cadrée

Moment heureux où la mère et la fille partageaient la joie d’être à la campagne. Visiblement d’autres enfants jouaient avec Mireille. Elle tient dans ses bras une jolie poupée et rayonne de bonheur.

Et puis Sarah a dû repartir travailler à Paris en confiant sa petite Mireille à une nourrice. Elle versait à cette dernière une pension. Malheureusement, lorsqu’elle a été arrêtée, les versements ont pris fin et la nourrice aurait dénoncé Mireille. La petite fille a été expédiée à Drancy où elle a retrouvé sa maman.

C’est la grand–mère de Mireille qui avait survécu cachée durant toute la guerre qui  a fait les déclarations de déportations

50776-ROTTMAN_Sarah_et-Mireille_cartes_déporté50776-ROTTMAN_Sarah_et_Mireille_delivrance_cartes_Anna50776-ROTTMAN_Sarah_certificat_internement_Bourges50776-ROTTMAN_Sarah_Mireille_témoignages_déportation_Mairie_13

Les archives de Yad Vashem à Jerusalem nous ont fourni les documents de transport jusqu’au  camp d’Auschwitz :

50776-ROTTMAN_Sarah_certificat_transport_Auschwitz_ITS_Archives 50775-ROTTMAN_Mireille_certificat_transport_Auschwitz_ITS_Archives

Wagon de transport à Birkenau

50776-ROTTMAN_Sarah_image_wagon_déportation

Certificat ITS (archives allemandes sur la pérode nazie, Bad Arolsen) pour Mireille

50775-ROTTMAN_Mireille_archives_ITS50775-ROTTMAN_Mireille_archives_ITS_1

La page de témoignage pour Yad Vashem a été établie par Xavier Messalati en Israël. Nous n’avons pas trouvé de témoignage pour Mireille.

50776-ROTTMAN_Sarah_Yad_Vashem_témoignage

Le mur des noms au Mémorial de la Shoah.

50776-ROTTMAN_Sarah_Mémorial_Mur_des_noms

Rencontre avec Serge Jacubert pour présenter nos premières recherches.

50776-ROTTMAN_Sarah_réunion_Mémorial_Convoi_77

Rencontre avec Mme Soirat, nièce de Sarah Rottmann.

50776-ROTTMAN_Sarah_réunion_rencontre_nièce_de Sarah_Mme_Soirat

Qu’emportaient les déportés ? Qu’imaginaient-ils ? Nous avons tenté de nous mettre à leur place. Avec les enseignants des matières professionnelles, nous avons aussi réfléchi sur les conditions de transport et la deshumanisation.

50776-ROTTMAN_Sarah_travail_imagination

Quelques carnets du voyage de Mémoire présentés à l’occasion de notre exposition restitution convoi 77

50776-ROTTMAN_Sarah_travail_restitution 50776-ROTTMAN_Sarah_travail_restitution_carnets_voyage50776-ROTTMAN_Sarah_travail_restitution_carnets_voyage_a

Dessin d’Estelle Mouligneaux  Voyage de Mémoire à Auschwitz Birkenau 2018

50776-ROTTMAN_Sarah_travail_restitution_dessin_Estelle_Mouligneaux

Lors de notre visite du camp nous avons pu organiser une cérémonie à la mémoire de Sarah et Mireille. Elles vivront à jamais dans nos mémoires et surtout nos cœurs.

50775-ROTTMAN_Mireille_archives_Memorial

Contributeur(s)

les élèves de Seconde puis 1ère ASSP du LPP Simone Dounon 58200 Cosne Cours sur Loire, sous la direction de Mme Marie-Line Gauthier, leur professeur d’Histoire-géographie et de Français
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

hébergement Umazuma - OVH

Se connecter

Oubli de mot de passe ?