Gołda GRUSZKA

1888 - 1944 | Naissance: | Arrestation: | Résidence: ,

Gołda GRUSZKA, née SZAJEWICZ

.

.

.

.

.

Gołda Gruszka est née Szajewicz le 20 octobre 1888 à Radomsko. Elle était la fille de Frajda (nommée à dater de 1963, Franciszka) Szajewicz née Cymerman en 1868, et de Herszlik (prénom changé d’office en Henryk en 1963) Szajewicz (1856-1906). Son père était tresseur de cordes, sa mère femme au foyer.

UNE FAMILLE NOMBREUSE

Gołda eut trois frères et deux sœurs et elle était l’aînée de la fratrie. Elle avait 3 ans, en 1891, quand naquit son frère Szmul Szajewicz.

Le suivant à naître, en 1893, fut Abram Ber Szajewicz. Il devint par la suite marchand et fit partie du Conseil Municipal de la ville de Radomsko, représentant le « parti » Bund. Il épousa Alta, originaire de Tomaszów (lequel?). Il mourût en 1942.

Na zdjęciu brat Goldy Gruszki – Abram Ber Szajewicz (źródło: R. Kesselman)

Na zdjęciu brat Goldy Gruszki – Abram Ber Szajewicz (źródło: R. Kesselman). Abram Ber figure sur la photo.

 

 

La sœur de Gołda, Rywka (Regina) est née deux ans plus tard, le 18 mars 1895. Elle a épousé Szmul (Samuel) Haze, né en 1894, qui était orfèvre. Ils ont eu trois fils – Israël (1922 – 1943), Henryk Tzvi (1918 – 2004) et Jerzy, qui est né en 1933 et habita ensuite en Suède. Regina (Rywka) est décédée en 1971.

Na zdjęciu siostra Goldy Gruszki – Rywka (Regina) Haze (źródło: K. Piechociński)

Na zdjęciu siostra Goldy Gruszki – Rywka (Regina) Haze (źródło: K. Piechociński). Sur la photo, Rywka, sœur de Golda, âgée.

 

Le frère suivant était Izrael (Iser) Szajewicz, né en 1900, tresseur de cordes, comme son père. Il a épousé Frimeta Stopnicka. Il est mort à Buchenwald en 1944.

La sœur cadette – Sura (Sara) (1902 –1943) – a épousé Yaakow Zalman Rys (1906 – 1942). Ils ont eu deux enfants – Chana Rys (1934 – 1942) et un deuxième enfant dont le sexe est inconnu.

Les frères et sœurs de Gołda sont morts avec leurs familles dans les camps de concentration de Treblinka et de Buchenwald. Seule Rywka et son mari, ainsi que deux de leurs trois fils (Henryk et Jerzy) ont survécu, Israël a succombé à l’horreur de la guerre.

MARRIAGE ET ENFANTS

En 1911, à 23 ans, Gołda épouse Abram Gruszka, né le 21 juillet 1885 à Wikłów, en Pologne. Il était ferblantier de sa profession. Il est mort le 31 juillet 1939 à Paris. Il était le fils de Rywka Gruszka née Łagrzycka et de Nisen Gruszka. Ils ont eu trois enfants – Hersz, Rywka et Suzanne. Hersz (Henri) Gruszka était leur ainé. Il est né le 21 juin 1912 à Kruszyna. Il était comptable de profession. La fille, Rywka Gruszka, est arrivée au monde le 5 août 1920. Elle était couturière. Elle a épousé Charles Biger.

LA FRANCE ET LA NATURALISATION

Avant de partir pour la France, Gołda avec son fils Hersz, 9 ans, et la petite Rywka habitaient à Radomsko, au 10 place Rynek (place du marché), tandis que sa mère vivait à côté, au 4, de la même place, avec ses frères et sœurs, Sura et Iser. Gołda, son mari et ses deux enfants ont émigré dans les années 1920 en France, qui était perçue très positivement par les Juifs d’Europe de l’Est. La famille s’est installée dans le 11e Arrondissement de Paris, au 10, rue Basfroi. Le 11e Arrondissement était principalement habité par des familles juives pauvres. Leur fille cadette, Suzanne Gruszka, y est née le 24 avril 1925. Elle a épousé Jean Kadyszewicz. Elle était femme au foyer.

En vertu de la loi sur la nationalité française du 10 août 1927, Gołda Gruszka est devenue citoyenne française le 29 avril 1933.

AUSCHWITZ

Gołda et sa fille Suzanne se sont trouvées au camp de Drancy le 29 juin 1944. Le 31 juillet 1944, elles furent déportées du camp de Drancy vers Auschwitz dans le convoi 77. Ce fut le dernier grand convoi de Drancy. Il contenait des Juifs de Paris, de la banlieue ou du reste de la France. La plus grande partie d’entre eux provenait du 11e Arrondissement. Les prisonniers ont été transportés dans des conditions inhumaines. A son arrivée à Auschwitz, après la sélection sur la Judenramp, Gołda fut envoyée à la mort immédiate. Elle est morte dans la chambre à gaz le 5 août 1944. Elle avait 55 ans. Sa fille a réussi à survivre au camp.

MÉMORIAL DE LA SHOAH

Le Mémorial de la Shoah se trouve à Paris et Gołda Gruszka figure sur le Mur des Noms. Ses données figurent sur le mur dans la première rangée, sixième colonne, sur la plaque no 16, pour l’année de déportation 1944.

Płyta, na której upamiętniona została Gołda Gruszka (źródło: Muzeum Pamięci Shoah w Paryżu, „Ściana nazwisk”)

Source: Mémorial de la Shoah à Paris, « Le mur des noms » 

Nous joignons à la biographie le court métrage Survivor of Radomsko, Jerzy Haze, visiting the Kesselman Museum in Radomsko (August 2019), dans lequel le neveu de Gołda Gruszka, Jerzy Haze, survivant de l’Holocauste, fils de Samuel et de Régina Haze, évoque le temps de la guerre.

 

 

Biographie élaborée par : Anna Rak, Karolina Majak,
Zespół Szkół Elektryczno-Elektronicznych w Radomsku

Bibliographie :

1. Archives nationaux de Piotrków Trybunalski (ci-après : APPT). Document électronique. Acte de naissance (184/1888)

2. APPT. Document électronique. Livres des actes d’état civil des Juifs de Radomsko. Acte de naissance (87/1895)

3. APPT. Document électronique. Acte de mariage (34/1911)

4. APPT. Document électronique. Inscriptions au registre de domiciliation de Radomsko après 1920.

5. APPT. Document électronique. Livres des actes d’état civil des Juifs de Radomsko. Acte de mariage (30/1917)

6. https://www.geni.com/people

7. https://www.ancestry.com/genealogy/records/szmul-szajewicz-24-108ttlr

8. Mieczyński, Grzegorz. Les entreprises de Radomsko dans l’entre-deux-guerres. Catalogue.[en ligne]. https://cutt.ly/wgzLjeI

9. http://lesmortsdanslescamps.com/monde.html

10. https://cutt.ly/VgzKYOM

11. Tartakowsky, Ewa. La France au cours de la 2e guerre mondiale – convois et déportations des Juifs de France.[en ligne]. Disponible à l’adresse : https://cutt.ly/MgzKLGM

12. Kuczyńska, Dorota. Les Français au KL Auschwitz. [en ligne]. Disponible à l’adresse : https://cutt.ly/MgzKLGM

13. https://cutt.ly/BgzKX3m

14. https://cutt.ly/igzLq9m

15. https://cutt.ly/WgzLoQ5

16. http://ressources.memorialdelashoah.org/index.php

17. Survivor of Radomsko, Jerzy Haze, visiting the Kesselman Museum in Radomsko (August 2019) – https://cutt.ly/UgzLaGZ

4
1
2
3

Contributeur(s)

Biographie élaborée par : Anna Rak, Karolina Majak,Zespół Szkół Elektryczno-Elektronicznych à Radomsko sous la direction de leur professeur, Kamila SZOSTEK.
hébergement Umazuma - OVH

Se connecter

Oubli de mot de passe ?