Paul BIELSCHOWSKY

1891-1944 | Naissance: | Arrestation: | Résidence:

Paul BIELSCHOWSKY

Photographie – fonds familial

Biographie documentée et écrite initialement par Gabriela Mangot, Khanh Linh Kowalczyk, Eliza Hermetz (Elèves de 3ème A du Lycée français de Varsovie) en 2018-2019, puis revue et amendée par Cyril Blancy-Bielschowsky, parent éloigné de Paul.

 

Paul Bielschowsky naît le 12 août 1891 à Neisse, dans le district d’Oppeln  à l’époque en Haute-Silésie (Allemagne), aujourd’hui Nysa, de la Voïvodie d’Opole, au sud-ouest de l’actuelle Pologne. Il est le fils de Wilhelm Wolf Bielschowsky (10/03/1851, Loslau – 22/01/1940, cimetière Cosel, Breslau) et de Mathilde née Heymann (04/09/1868, Gleiwitz – 10/06/1933, cimetière Cosel, Breslau). Son père est d’abord boulanger puis travaille dans le commerce de céréales. Paul a un frère cadet, Richard, né en 1895.

Adulte, Paul habite Dantzig (Gdansk actuellement) où il exerce la profession de commerçant, mais c’est de Berlin qu’il émigre pour la France dès août 1933 afin de fuir le nazisme. Il semble qu’il n’ait pas eu d’enfant, il avait divorcé d’Eugénie LANG. Il s’installe à Nice où il vit du commerce d’articles de ménage et de revente d’un pain spécial de seigle, d’abord au numéro 16 du boulevard Gambetta, puis au 13 de la rue Alberti. C’est à cette adresse qu’il est arrêté du fait de ses origines juives. Il est alors envoyé au camp de transit de Drancy le 12 juillet 1944. On lui retire là les 345 Frs qui lui restaient. Le 31 juillet, il est déporté vers l’est par le convoi ferroviaire 77, composé de wagons à bestiaux. Ironie du sort, le convoi passe par Neisse, la ville natale de Paul, pour atteindre le camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz le 3 août. Paul n’est pas gazé à l’arrivée au camp et est enregistré sous le numéro de prisonnier B-3688 qu’il porte tatoué sur le bras. On trouve ses nom et matricule mentionnés à la date du 11 septembre 1944 dans le registre du « service de chirurgie » qui consigne les opérations effectuées au bloc 20 de l’hôpital d’Auschwitz I. Le diagnostique porté est « Abscessus thoracis », le chirurgien est un interné, prisonnier politique polonais. On ne connaît pas la date de sa mort…

Son frère Richard, avocat à Berlin, transite par la France avec son épouse Edith, née Bucka, et leur fille Sylvia pour gagner New York depuis Le Havre le 14 décembre 1934. Aux États-Unis, ils changent leurs noms en « Beal » et adoptent la nationalité américaine. Leurs descendants sont aujourd’hui la seule famille proche de Paul.

 

Sources :

– MyHeritage.com & Geni.com (données issues d’un descendant de Paul Bielschowsky) :

https://www.myheritage.pl/names/paul_bielschowsky

https://www.geni.com/people/Paul-Bielschowsky/6000000008925479977?through=6000000008925535656#/tab/revision

– archives du musée d’Auschwitz-Birkenau

– archives de l’état civil de Neisse

– archives départementales des Alpes Maritimes

 

 

Gabriela Mangot, Khanh Linh Kowalczyk, Eliza Hermetz

(Elèves de 3ème A du Lycée français de Varsovie, 2018-2019)

Source du document : Archives du Musée national d’Auschwitz-Birkenau à Oświęcim (Pologne), APMAB, Drancy, D-RF-3/79, numéro d’inventaire : 1060530

BIELSCHOWSKY Paul_1891-1944_photo
73484-BIELSCHOWSKY_Paul_transport
73484-BIELSCHOWSKY_Paul_transport_a

Contributeur(s)

Gabriela Mangot, Khanh Linh Kowalczyk et Eliza Hermetz. Elèves de 3ème A du Lycée français de Varsovie, 2018-2019. Sous la direction de leur professeur Franck Duhautoy, Cyril Blancy-Bilschowsky
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

hébergement Umazuma - OVH

Se connecter

Oubli de mot de passe ?