Jeanine STEPANSKI

1933-1944 | Naissance: | Arrestation: | Résidence:

Jeanine STEPANSKI

Ci-Contre : Photo de classe de la 6e B de Molière (1943-1944),
Source : Nicole Chaillet.

Enfance de Jeanine Stepanski

Jeanine Stepanski est née le 4 avril 1933 dans le XVIe arrondissement de Paris. De nationalité française, cette dernière habitait en 1936 au 41 rue des Belles Feuilles, puis en 1944 au 60 rue de la Faisanderie toujours dans le XVIe. Elle résidait avec sa famille, c’est-à-dire avec son frère Daniel, sa mère Rebecca et son père Henri.

Jeanine Stepanski à gauche Et son frère Daniel,
Source : Mémorial de la Shoah. 

Par ailleurs, elle fut élève au Lycée Molière durant l’année scolaire 1943-1944 en 6ème B, comme on peut le voir sur la photo de classe. Elle s’est notamment liée d’amitié avec une fille de sa classe Nicole Chaillet (nom de jeune fille : Rossano).

Photo de classe de la 6e B de Molière (1943-1944)
Source : Nicole Chaillet.

Jeanine Stepanski lui écrivit une lettre le 9 juin 1943 (voir les archives).

Dans cette lettre, Jeanine prend des nouvelles de son amie suite à son départ, elle lui annonce notamment que les candidats ayant échoués au D.E.P.P (diplôme d’étude primaire préparatoire) de mai pourraient se représenter, c’est le cas de Nicole.

Lettre de Jeanine Stepanski, adressée à Nicole Chaillet, fournie par cette dernière.

L’internement à Drancy et la déportation à Auschwitz

En 1944, Paris est sous la pression de l’occupant allemand. Par conséquent, les juifs sont discriminés et réprimés. C’est dans ce contexte que le 14 juillet 1944, Jeanine a été arrêtée avec sa mère et son frère à leur domicile par la Gestapo, la police politique de l’Allemagne nazie. Par la suite, ils sont envoyés et internés à Drancy le 19 juin 1944. Drancy est un camp d’internement situé actuellement en Seine-Saint-Denis. Ce camp constitue un lieu central de la déportation des Juifs en France. En effet 9 Juifs français déportés sur 10 passent par Drancy.

Ensuite, le 31 juin 1944, Jeanine Stepanski ainsi que son frère et sa mère sont déportés à Auschwitz au sein du convoi 77. Ce convoi est le dernier en partance pour Auschwitz. Il est associé au destin tragique de 1309 personnes dont 324 enfants. Auschwitz est tout simplement le plus grand camp de concentration et centre de mise à mort du IIIe Reich. Ainsi, dès son arrivée à Auschwitz, Jeanine est assassinée le 5 juillet 1944 tout comme sa mère et son frère dans une chambre à gaz.

Enfin, par arrêté du Secrétaire d’Etat aux anciens combattants, en date du 25/04/2003, la mention de « Mort en déportation » est apposée sur les actes et jugements de : Jeanine Stepanski. Son nom figure sur le mur des déportés au Mémorial de la Shoah dalle 38, colonne 13, rangée 2. De plus, son neveu : Alexandre Stepanski fait une fiche de témoignage auprès de Yad Vashem, le 14/02/2005.

Source : Yad Vashem

Arbre généalogique réalisé à l’aide des fiches témoignages de Yad Vashem par Laurent Gerome et Chanthuyan Chandravarathan, élèves au lycée Molière

Chanthuyan CHANDRAVARATHAN et Laurent GEROME, élèves de Terminale encadrés par Jennifer Ghislain et Anne-Marie Poutiers, lycée Molière, Paris.

 

Bibliographie :

  • Photos

– Jeanine Stepanski et son frère Daniel : Mémorial de la Shoah, émis par Maurice Stepanski

– Photo de classe de la 6e B du collège Molière : archives du lycée Molière, Pari

  • Documents d’archives

– Lettre de Jeanine Stepanski à Nicole Chaillet : lettre donnée par Nicole Chaillet, reproduite dans POUTIERS Anne-Marie, neuf élèves de 3e1, 3e2 et 3e3, Mémorial des enfants juifs du lycée Molière morts en déportation à Auschwitz (et de leurs familles), 1942-1944, Salavre, Editions Cleyriane, 2023.

– Fiches de Jeanine Stepanski fait par Alexandre Stepanski, de Rebecca et Blanche Stepanski par Maurice Stepanski, Yad Vashem

  • Sites web

– 3e du Collège Fernand-Leger (Vierzon), « Daniel Stepanski », Convoi 77 (en ligne) : « Camp de Drancy », Wikipédia (en ligne)

– Les Juifs de France dans la Shoah, Mémorial de la Shoah (en ligne) :

Les Juifs de France dans la Shoah

 

This biography of Jeanine STEPANSKI has been translated into English.

Contributeur(s)

Chanthuyan CHANDRAVARATHAN et Laurent GEROME, élèves de Terminale encadrés par Jennifer Ghislain et Anne-Marie Poutiers, lycée Molière, Paris.
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

hébergement Umazuma - OVH

Se connecter

Oubli de mot de passe ?