Restitution sonore d’un projet à Athis-Mons

Źródło w Francuski i Amerykański Angielski. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in this site default language. You may click one of the links to switch the site language to another available language.

La salle de la médiathèque Simone de Beauvoir d’Athis-Mons était pleine jeudi 13 juin. Les élèves de 3e du collège Delalande y présentaient la restitution de leur projet sur les enfants de la famille Bender, déportés par le convoi 77. 

Durant toute l’année, les adolescents ont cherché des documents sur Mina, Jacques, Dora et Jean Bender. Seule Mina a échappé à la déportation. Au cours de leur travail, les élèves ont aussi fait des recherches sur la vie des enfants juifs durant la Seconde Guerre mondiale pour mieux comprendre le contexte historique et les conditions de vie de la famille Bender.

Ils ont complété leurs recherches par un travail artistique : dessins, dialogues imaginaires entre les enfants. Ils ont effectué des captations sonores pour rendre accessible leur travail et le donner à entendre au plus grand nombre.

Cette dimension artistique est importante pour Clément Huguet, l’enseignant d’histoire-géographie qui a piloté le projet tout au long de l’année avec des collègues professeurs de français, d’éducation musicale et d’anglais. Elle permet aux élèves de s’approprier davantage le sujet d’étude et de s’exprimer.

Sur la scène de la médiathèque Simone de Beauvoir, les élèves ont présenté leur travail, joué plusieurs dialogues, lu des textes d’Aragon ou de Simone Veil dont ils se sont inspirés. Les lectures étaient fluides, travaillées, les adolescents s’appliquaient lorsqu’ils prenaient la parole. Ce projet de classe leur a donné davantage confiance en eux. Beaucoup d’élèves n’imaginaient pas pouvoir être initiés à un tel travail de recherche ou parler en public au début de l’année. Ils ont d’ailleurs remercié leurs professeurs à plusieurs reprises.

Les parents venus assez nombreux, ont applaudi chaleureusement les collégiens. Pour la fin de la représentation, des élèves de Segpa, impliqués dans le projet, avaient préparé des petits fours afin de partager un moment de convivialité. L’occasion pour tous les jeunes de discuter avec le public, mais aussi de donner leur ressenti. « Ce projet nous a beaucoup soudés dans la classe », expliquait une jeune fille, émue. Elle regrette de se séparer de ses camarades puisque certains iront dans d’autres lycées l’an prochain.

C’était la deuxième année que son professeur Clément Huguet pilotait un projet Convoi 77. Dans la salle, des élèves qui avaient participé au projet de l’année précédente sur Bernard Goldstein, se trouvaient dans le public.

Voici le livret réalisé à partir du travail mené sur toute l’année :

Bio_enfants_Bender_collège_Delalande (1)
Pres_Athis_Bender
hébergement Umazuma - OVH

Zaloguj się używając swojego loginu i hasła

Nie pamiętasz hasła ?