Marcel BAUMANN

1881 - 1944 | Naissance: , | Arrestation: , | Résidence: , , ,

Né à Illkirch-Graffenstaden le 17  juin 1881 de Nathan Baumann, minotier à Fegersheim et de Julie (ou Juliette) Lévy.

Il est le dernier né d’une famille assez nombreuse : Il a deux frères aînés, Lucien et Achille, ainsi que plusieurs soeurs Fanny-Irma et Régine-Line. Sa maman décède quand il a un an. Il grandit à Illkirch-Graffenstaden où ses frères reprennent l’entreprise de moulins que le père avait installés sur l’Ill. Après un incendie en 1904, ces moulins sont reconstruits au port du Rhin (Strasbourg) et deviennent les moulins de Strasbourg. Son frère Achille devient alors un notable important : il est élu maire plusieurs fois (entre 1914 et 1937) et fait construire un hôtel particulier qui existe toujours (centre de traumatologie).

Pendant la guerre, la famille se sépare : Achille et sa femme s’installent à Pau (?) puis dans la région de Brive avec leur fille Madeleine, son mari et leur fils Francis.  Fanny-Irma est à Lyon, 3 place Aristide Briand. Quant à Marcel, on ne sait pas.

La famille Baumann compte beaucoup de victimes de la Shoah : Achille, sa femme et la famille de leur fille Madeleine sont arrêtés le 05 avril et le 13 avril 1944 dans la région de Brive. Achille et sa femme échappent à la déportation mais Madeleine (épouse Heilbronn) est déportée avec son fils à Auschwitz par le convoi 71 du 13/04/1944. Elle est internée avec le matricule 19068 mais meurt la même année. Fanny-Irma (épouse Rosenthal) est arrêtée lors de la rafle de la rue Sainte-Catherine, au siège de l’UGIF, le 09/02/1943. Elle est déportée à Auschwitz lors du convoi 59 depuis Drancy et internée sous le matricule 1738. Marcel, lui, est domicilié à Villefranche Sur Saône, 3 place Carnot. Il est arrêté à Lyon. Après avoir été détenu à la prison de Montluc, il arrive le 04/07/1944 à Drancy. Il doit donner son argent et ses biens de valeur : il possède 5040 francs, une montre en or avec une chaîne en platine décorée de 2 breloques et une chevalière en or. Il est déporté à Auschwitz par le convoi 77 et n’en est pas revenu.

Son nom apparaît également sur la liste du convoi 78.

 

BAUMANN MARCEL acte de naissance
Baumann Marcel recu Drancy

Contributeur(s)

Claire BERNHARD et sa classe de 3° du Collège du Parc, Illkirch-Graffenstaden

References

  • « les mémoires d’Achille Baumann 1ere partie » dans Genami, n°40, juin 2007.
  • « les mémoires d’Achille Baumann 2e partie » dans Genami, n°41, septembre 2007.
  • La rafle de la rue Sainte-Catherine, à Lyon, le 9 février 1943, documentation réunie et publiée par Serge Klarsfled.
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

hébergement Umazuma - OVH

Se connecter

Oubli de mot de passe ?