Les recommandations de l’IHRA pour bien enseigner la Shoah

Źródło w Francuski. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

L’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA) a mis en ligne des recommandations pour transmettre au mieux l’histoire de la Shoah aux élèves.

À l’aide de plusieurs documents détaillés, cette organisation, qui regroupe gouvernements et experts dans le but de renforcer et promouvoir l’enseignement de la Shoah, la recherche et la mémoire, fournit conseils et méthodes pratiques „aux responsables politiques, aux professionnels et aux enseignants”.

Questions „cruciales”

L’IHRA suggère notamment d’avoir recours à des „questions cruciales” dans le cadre d’un tel enseignement. Ces questions sont : „Quelles ont été les conditions historiques et les étapes-clés du processus de ce génocide ?”; „Pourquoi et comment des gens ont-ils participé à ces crimes ou en sont-ils devenus complices ?”; „Comment les Juifs ont-ils réagi aux persécutions et aux meurtres de masse ?”, ou encore „Pourquoi et comment certaines personnes ont-elles résisté à ces crimes ?”.

D’autres questions plus détaillées sont également proposées.

En ce qui concerne les réponses apportées à ces questions, l’organisation préconise une attention toute particulière donnée à „l’exactitude et [à] la précision s’agissant des faits historiques, des comparaisons historiques et du vocabulaire utilisé.”

L’importance d'”une bonne préparation” et de „matériaux pédagogiques appropriés”

L’IHRA recommande par ailleurs aux enseignants „une bonne préparation et des matériaux pédagogiques appropriés”. „Il importe de sélectionner soigneusement des sources primaires et secondaires qui soient adaptées aux élèves et fassent clairement apparaître la personnalité des acteurs historiques et leur action”, conseille l’IHRA.

Des conseils sur la manière de ne pas représenter l’histoire de manière manichéenne sont également donnés. „Évitez soigneusement de renforcer des stéréotypes suggérant que tous les sauveurs étaient héroïques, bons et gentils, tous les témoins, apathiques et tous les bourreaux, sadiques”, est-il écrit dans cette brochure de 50 pages.

Forte de ces conseils, l’IHRA assure qu’un tel enseignement peut fournir „une occasion essentielle de stimuler la pensée critique, la conscience sociétale et le développement personnel”.

À noter que le Mémorial de la Shoah a également mis en ligne des outils, et notamment des matériaux pouvant servir comme supports de travail, à destination des enseignants : https://convoi77.org/le-memorial-de-la-shoah-met-en-ligne-des-outils-pour-les-enseignants/

Enseignement
hébergement Umazuma - OVH

Zaloguj się używając swojego loginu i hasła

Nie pamiętasz hasła ?